[VQ NANTES] – Mes Utopiales : jours 2 et 3 ! Et chronique du film Assassination Nation, sanglant à souhait… ^^

Coucou mes petits zombies !!!! ^^

Je pense que vous allez avoir droit à une allusion bizarre à chaque article Utopiales qui va suivre ! 

 

Avant hier, je vous faisais découvrir ma 1ère journée aux Utopiales 2018 => ICI.
Donc aujourd’hui on continue ce petit tour d’horizon du festival avec un petit récap’ de mes 2ème et 3ème journées sur place ! Bien crevantes aussi !! Au programme, quelques conférences et tables rondes, parfois prises ou lâchées en cours de route malheureusement, pour aller voir des sessions de courts-métrages ou des films. C’est le jeu ma pauvre Lucette, il faut faire des choix dans la vie des Uto ! ^^

Jour 2

Concernant les conférences et tables rondes, voici les thèmes que j’ai pu suivre :

Le Monstre : Ce n’est pas forcément le thème qui m’a le plus marquée. Je n’étais peut-être pas forcément très réveillée pour suivre puisque c’était la 1ère conférence du matin. Par contre, le diaporama passé pendant la conférence était plutôt bien fait !

Momies, fossiles et thanatopraxie :Cette conférence n’a pas beaucoup évoqué la thanatopraxie au final, ni même trop les momies, excepté pour en énumérer les différences de manière pratique (conservation du corps et des organes). En revanche, la fossilisation de l’ADN et son utilisation comme dans Jurassic Park ont été abordées, et ça tombe bien puisque ça c’est ce qui m’intéressait le plus dans ce thème. Une conférence scientifique vraiment passionnante ! De manière générale, je préfère ce qui tourne autour des sciences de toute façon !

Des fantômes au corps astral : Malheureusement j’ai raté les 10 dernières minutes de cette table ronde pour aller voir une session de courts-métrages. Mais si elle avait pu durer toute la journée, je pense que j’y serais restée avec grand plaisir ! Le thème des fantômes me plait énormément, et j’ai même appris qu’il était possible d’imaginer un fantôme de vampire, comme l’a fait Morgane Caussarieu justement ! Ça m’a donné envie de la lire ! Les revenantes…. intervenantes pardon ^^ – connaissaient bien leur sujet et les références cinématographiques et littéraires étaient nombreuses ! J’aime bien ça, car ça me donne ensuite des idées de lectures !
Petit bémol quand même sur cette conférence, le corps astral et ses possibilités d’action n’ont, selon moi, pas été assez abordés, notamment pour les cas de mort imminente…. C’est dommage mais c’était peut-être aussi par manque de temps car la discussion a vraiment été très riche pendant l’heure !

Pour cette seconde journée, pas de film pour moi ! Mais deux sessions de courts-métrages visionnées malgré tout : une session en compétition, et l’autre hors compétition, et réalisée par des étudiants !

Et figurez-vous que les étudiants n’ont rien à envier à leurs aînés ! Bien au contraire ! En effet, la session Esma & Cinécréatis m’a réellement bluffée ! De très bonnes réalisations, avec de bons scénarii, que demander de plus ?! Quand je pense que dans les sessions en compétition, on est capable de nous montrer des mouvements d’images sans forme pendant 19 minutes, ou des films muets réalisés avec des collages d’images sans vraiment d’histoire ni de lien entre elles… (et en plus c’est capable de gagner un prix des merdes pareilles ! ^^ ). Franchement, je dis « bravo les jeunes ! » parce que cette session était vraiment top !!

Sur cette session, je mettrais une mention spéciale à deux films :

LA BATAILLE POUR LES DEUX-ALPES (Collectif — CinéCréatis) – 11’33

« Le directeur vient d’annoncer que la classe de neige des CM2 est annulée. Simon et sa bande de copains intrépides mettent alors en action un plan qui prévoit l’assaut des bureaux de l’administration. »
Une réalisation super drôle avec des enfants qui jouaient plutôt bien ! L’histoire est complètement déjantée mais ça passe ! Vraiment une jolie découverte !

ACHOO (Collectif — Esma) – 6’35

« Dans une Chine ancestrale, un petit dragon enrhumé va devoir surmonter son incapacité à cracher du feu afin de participer au nouvel an. »
Petit dessin animé court trop mignon qui met en scène un petit dragon qui n’arrive pas à cracher du feu ! Il se fait malmener par les plus grands et les plus forts, qui n’ont aucun souci pour enflammer l’ambiance ! ^^ Mais bon… que serait un petit dessin animé mignon sans une belle morale ?! Le petit dragon bleu ne crache peut-être pas de flamme, mais il a quand même réussi à inventer le feu d’artifice, et ça c’est la classe !! ^^

***

Jour 3 

J‘ai passé la majorité de mon 3ème jour en salle pour 2 sessions de courts-métrages, et surtout un film, absolument génial : Assassination Nation ! J’ai probablement suivi une ou deux conférences, mais rien de transcendant, donc je vais passer mon tour ! Comme je vous le disais dans mon 1er article, je ne peux pas tout vous décrire heure par heure ! Surtout quand je m’arrête pour manger ou faire une pause-pipi ^^

Ces deux sessions étaient plutôt bonnes ! J’ai évité de me rajouter la session 3 dans la journée ! En effet, j’ai eu la chance d’avoir des amis qui l’ont vue la veille, et qui me l’ont vivement déconseillée ! ^^
Pour ces deux-ci, mes coups de cœur sont :

SOG, Jonatan Schwenk (Allemagne) – Sans dialogue : 

« Les poissons dans les arbres indisposent la tribu cavernicole. »
En gros, ça commence par des arbres sans feuille mais remplis de poissons hurlant à la mort… Les petites bestioles noires qui vivent dans une caverne pas loin de ces arbres font tout ce qu’ils peuvent pour les faire tomber…. et les massacrer car le bruit les indispose ! Sauf un d’entre eux, qui les remet à l’eau dans la grotte une fois tombés pour les sauver… Bref, il en sauve plein, et les poissons finissent par faire revenir l’eau en faisant exploser la caverne ! Ce qui est cool en soi… que l’eau revienne… Sauf qu’il n’y a plus de caverne pour les bestioles noires, et que du coup, celles-ci se  vengent sur le sauveur de poisson en le jetant à l’eau ! Super morale !! ^^ J’ai trouvé ça énorme !! ^^

RILEY WAS HERE, Jon Rhoads & Mike Marrero (USA) 

« Dans un monde où une horrible pandémie a détruit une large partie de la population, un homme cogne à la porte d’une femme qui a perdu son enfant des suites de la maladie, l’ayant trouvée afin d’explorer un besoin très particulier. »
En gros, le mec veut un shoot d’une drogue qui le fera devenir zombie avant de recevoir ensuite un antidote pour le guérir, le but n’étant pas de rester zombie en théorie, mais juste de triper un peu ^^. La nana peut le lui donner (moyennant finances ^^). Pour ça, elle l’attache hein forcément, pour pas qu’il s’échappe quand il sera shooté. Oui, seulement elle s’est beaucoup droguée aussi et on peut en mourir à force ! Et pas d’bol… après avoir attaché et drogué le mec, bah elle meurt ! ^^ Ça m’a fait penser à un film que j’ai vu récemment sur un couple qui passe un weekend isolé en pleine campagne pour faire des choses cochonnes tranquillement… Le mec attache la nana au lit avec des menottes… et fait une crise cardiaque ! ^^ La loose !!! :p  

Et pour finir ce compte rendu de cette 3ème journée très cinématographique, je vais vous présenter un film absolument génial que j’ai eu la chance de voir pendant ces Utopiales : 

Assassination Nation 

Sam Levinson

États-Unis — 2018 — 110’ — VOSTF

Résumé :

« Comme tous les élèves de terminale, Lily et son cercle d’amis passent leur vie entre fêtes et dépendances aux réseaux sociaux. Mais lorsqu’un pirate se met à révéler les secrets, même les plus compromettants, de tous les habitants, leur petite ville sans histoire sombre dans la folie. Lily et ses camarades survivront-elles à cette nuit infernale ? »

En gros, on se retrouve dans une petite ville américaine, tout ce qu’il y a de plus classique, avec ses ados écervelés et fêtards, sa police, son lycée, ses habitants, d’une normalité apparemment déconcertante, et son quota habituel de noirs et de LGBT… (bah quoi ??? Malheureusement c’est vrai ! S’il n’y avait pas de quota, ce n’est même pas certain qu’on en verrait à l’écran malheureusement….). Bref, c’est l’image classique d’une Amérique un peu dépravée avec des mini-shorts et des flingues à tous les coins de rue ! Rien de bien méchant quoi ! Le Maire y fait sa politique, ses flics veillent sur la population, ses ados sont rivés à leur téléphone, et ses petites familles vivent dans des petites maisons bien ordonnées dont les portes et les fenêtres ne sont bien sûr jamais verrouillées (ça c’est un truc que j’ai jamais compris !!!).
Sur cette belle description de l’Amérique moyenne, il faut rajouter un hacker qui s’en prend à toute la ville pour rendre publique la vie privée des habitants via les réseaux sociaux. Que ce soit le maire, le proviseur, les familles, tout le monde y passe, et Lily est vite accusée d’être la fautive, bien qu’elle soit elle-même touchée par ce fléau, mais de manière indirecte. Cette situation finit par faire péter un gigantesque câble à la population, et s’ensuit une chasse aux sorcières (normal, on est à Salem… ^^) absolument mémorable !! 

C‘est un film extrêmement jouissif à mon sens, et d’un réalisme déconcertant malgré le fait que le pétage de câble soit vraiment énormissime ! En gros, si vous n’aimez pas les bains de sang, n’allez pas le voir ! ^^ Il n’empêche qu’apparemment, peu après sa sortie, il a été interdit au USA… Allez savoir pourquoi ?! Je trouve ça plutôt réaliste… peut-être un peu trop au goût de certains Trumpounours et autres ! 

Je pense que ce film peut réellement beaucoup vous plaire si vous êtes => adepte des carnages comiques au cinéma, pas trop machiste, un peu déjanté, et anti-vieux-blondinet-à-perruque ! (ouais bon ok , ça à la limite… ^^).
Il sort en France officiellement le 5 décembre 2018, et dans de nombreuses salles je l’espère !! UN VRAI BIJOU !!! ❤

***

A part ça, au court de la 2ème journée, j’ai eu l’occasion de jouer à un jeu de société, The Mind, au Pôle Ludique ! Je ne suis pas fan de passer du temps sur des jeux de société dans ce genre de festival en temps normal, mais j’avoue que j’avais un trou dans mon planning, et que c’était quand même bien sympathique de découvrir ce jeu avec des inconnus qui nous ont gentiment demandé si on voulait se joindre à eux ! ^^

Et en fin de soirée le 3ème jour, on a suivi une conférence sur « Demain, tous végétariens ? » qui aurait pu être hyper intéressante si elle n’avait pas causé à 80% de spiruline, chose que je connais déjà ! 

Je vous laisse avec une image de l’exposition de l’oeuvre de Beb-Deum, qui a réalisé l’affiche de cette année. Je n’ai pas mitraillé l’expo, j’avoue, parce que je n’adhère pas trop à son style malheureusement. J’avais nettement préféré l’affiche de l’an dernier ! Mais il en faut pour tous les goûts ! ^^

A très vite pour la suite de ma récap’ !

Une réflexion sur “[VQ NANTES] – Mes Utopiales : jours 2 et 3 ! Et chronique du film Assassination Nation, sanglant à souhait… ^^

  1. Ping : [VQ NANTES] – Mes Utopiales : Mon dernier jour, chroniques de films et palmarès ! | le dressing d'ananas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s