[VQ] – Vivre en colocation : avantages et inconvénients

Hello les poulettes !!

Aujourd’hui, on débute la semaine avec un petit article Vie Quotidienne ! Je vous avais parlé, il y a bien longtemps, des avantages et des inconvénients de vivre en ville. Mais je ne vous ai jamais vraiment parlé des avantages et des inconvénients de vivre en colocation ! Et je me suis dit que ça pourrait être intéressant. Certains n’osent pas encore sauter le pas, d’autres n’auront probablement que ce choix pour débuter dans la vie… Et d’autres encore trouvent tout bonnement que c’est une solution de repli provisoire qui ne consiste pas en un véritable mode de vie autonome.

Mais qu’en est-il vraiment ? Sommes-nous diminués socialement parce qu’on vit en coloc ? Ou au contraire, est-ce une bonne façon de vivre confortablement tout en restant indépendant ? Et au niveau quotidien, comment cela se passe réellement ? Tout le monde est-il fait pour vivre en coloc ? Après tout, vivre en couple est-ce si différent ? Autant de questions auxquelles je vais tenter de vous proposer un début de réponse… 🙂

coloc

On va d’abord parler des points positifs de la colocation, car Dieu merci il y en a plein !!!

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, les personnes en colocation ne sont pas forcément des petits jeunes avec des salaires minimalistes ou étudiants, qui seraient incapables de survivre sans l’argent parental s’ils étaient seuls dans un 28m². Parfois c’est en effet le cas, et parfois c’est aussi pour une question de confort personnel (que ce soit financier ou psychologique)
En effet, certaines personnes ne sont tout simplement pas faites pour vivre seules. Doivent-elles attendre de trouver leur « moitié » pour quitter papa-maman ? Heureusement non ! ^^ Et pas la peine de se morfondre avec son chat et sa télé non plus, la coloc est sûrement faite pour eux ! 
Et d’autres, pourtant capables de vivre seuls, privilégient un certain confort financier histoire de se faire un peu plus plaisir au quotidien ! (c’est mon cas à moi, même si je préférerais psychologiquement vivre seule).
Car les bons côtés de la colocation sont nombreux à tous points de vue :

1/ On partage les factures !!
Point positif Number One de la coloc, c’est la division des factures et du loyer par 2, 3, 4 ou plus ! Et ça, c’est le cas de le dire, ça n’a pas de prix ! ^^ Car qui dit factures et loyer amoindris, dit également un plus gros budget pour les sorties, loisirs et vacances ! Et ça, c’est top ! 

2/ On vit dans un 85m² bien placé quand on pourrait seulement se payer un 28m² dont personne ne voudrait !
En dehors du confort financier, il y a aussi le confort environnemental ! Car incontestablement, même si on a chacun une chambre où on fout le bordel qu’on veut, c’est quand même cool d’avoir des parties communes faites pour 3 ou 4, plutôt qu’une pièce en guise de « salon-chambre-salle à manger-cuisine-douche-WC »…. Pis replier son clic-clac tous les matins, c’est pas mon truc !

3/ Quand on rentre du boulot, on n’est pas seul !
Bon alors là bien sûr, je parle aux gens sociables ! (ce qui n’est limite pas mon cas parfois ^^) Les soirées plateau-télé avec Popol (son doudou) et Minouchette (sa chatte qui perd ses poils), ça va bien 5min, mais pour certains ça devient vite pesant. Un peu de vie en rentrant le soir chez soi, ça peut faire du bien au moral ! Et un petit apéro improvisé à la dernière minute, c’est mieux à plusieurs quand même ! (sinon ça fait limite dépressif lol)

4/ On rencontre des gens !
Oui, parce que si vous étiez seul chez vous, vous inviteriez éventuellement du monde ? Bah en coloc aussi ! Ne pensez pas que colocation rime avec confinement ! On arrive aussi à inviter du monde pour une soirée, un weekend ou parfois même quelques jours ! Il suffit juste d’en parler avant et que tout le monde soit d’accord sur le système ! 

5/ C’est parfait pour les têtes en l’air !
Je ne sais plus si j’ai fermé la porte à clef ? Si j’ai éteint la cafetière en partant ? S’il reste du PQ ? C’est l’heure du coup d’fil à un coloc ! Bon bien sûr, ça ne fonctionne pas si tu es le dernier à partir bosser le matin ! ^^ 

Bref, vous l’aurez compris, la colocation a des côtés pratiques extrêmement concrets ! A mon humble avis, le côté confort financier est le principal à retenir ! Surtout pour moi qui aime me faire plaisir au quotidien. 

Mais la colocation, ce n’est pas non plus le monde des bisounours… Il y a également tout un tas de mauvais côtés pour lesquels, comme en couple, il faut savoir faire des concessions !

1/ Maniaques s’abstenir !
Il faut le savoir (et je le sais, malheureusement), ton appart ne sera jamais aussi propre et rangé en colocation que si tu vivais seul ! Malgré le traditionnel « planning ménage » (pas toujours respecté), il faut bien avouer que certaines personnes ont tendance à empiéter fortement sur l’espace commun, le transformant parfois en capharnaüm non voulu par une poignée d’irréductibles gens propres ne souhaitant pas vivre dans une porcherie ! 
La solution : vivre entre gens maniques ! C’est le pied !!! (ou entre porcos, selon votre « clan » ^^)

2/ Niveau intimité, on a vu mieux !
Je sais de quoi je parle, parfois Monsieur passe un weekend chez moi, et j’avoue que le 28m² dans un quartier pourrave dont on parlait tout à l’heure me manque cruellement dans ces moments-là ! ^^
La solution : il suffit d’un peu d’organisation… on est 3 normalement à l’appart, je m’arrange pour qu’il vienne quand on n’est que 2 ! C’est toujours ça de gagné ! 

3/ La salle de bain n’est pas utilisable à durée indéterminée !
Quand on est 3 ou 4 à partir plus ou moins à la même heure le matin, il faut bien prendre conscience qu’on ne peut pas passer 3 plombes sous la douche, sous peine déjà de ne plus avoir d’eau chaude pour les derniers arrivés, et aussi de ne pas pouvoir tous passer par la case nettoyage avant de partir (à la bourre du coup) au boulot ! Il faut donc s’organiser et se parler pour savoir qui passe quand dans la salle de bain !
La solution : le maquillage, c’est dans la chambre !

4/ Les rangements, comme les factures, il faut les diviser !
Les placards et le frigo ne sont pas des choses extensibles ! Ce qui est bien dommage… Surtout si on a un spécimen « empiéteur » chez soi ! La cuisine compte 3 placards ? Donc un seul pour vous… Le frigo a 3 étages ? Donc un seul pour vous… Le congélateur n’a que 2 étages ? Et vous êtes 3… problème ! Bref, si on économise sur les factures, on n’économise pas forcément sur la bouffe ! Car on est obligé de faire les courses plus souvent, et c’est très difficile de stocker si on achète en format familial pour payer moins cher ! Sauf bien sûr si on fait partie du clan des « empiéteurs » comme je le disais juste avant ! ^^

5/ La neutralité des espaces communs :
Le salon est un terrain neutre, normalement non encombré de choses personnelles appartenant à chacun. Et c’est la même chose pour la déco… Vous aimez la période bleue de Picasso ? Votre coloc n°2 préfère Victoria Francés ? Ça tombe mal, coloc n°3 aime la couleur saumon et les meubles en pin… Bref, pas de place pour votre imagination débordante, il faudra se contenter de murs blancs et de meubles passe-partout dénichés chez le suédois du coin !

Je vais m’arrêter là pour les avantages et les inconvénients ! Nous sommes à 5 – 5, balle au centre ! Je préfère vous laisser vous faire votre opinion sur la chose, et ne pas vous embarquer d’un côté ou de l’autre de la balance.
Ce qu’il faut retenir, c’est que la colocation n’est en aucun cas à tous les coups un manque évident d’autonomie. C’est parfois un choix bien réfléchi, qui permet de prioriser certains aspects de la vie, qui nous sont plus bénéfiques psychologiquement. Je pense aussi notamment aux nouvelles colocations « jeunes/vieux » si je puis dire (ce n’est pas péjoratif hein ^^). Elles m’ont toujours intriguée. Il doit aussi y avoir des côtés sympas à vivre avec des personnes âgées ! 🙂
Personnellement, je préfère pour le moment faire des concessions sur ma tranquillité et mon intimité (je rentre presque tous les week-ends chez Monsieur de toute façon ^^) pour me faire plaisir financièrement niveau sortie, et surtout wouacances ! Et puis un jour, mes priorités auront changé, et ma vie prendra sûrement un autre tournant un peu plus solitaire ! 🙂

Voilà pour ce petit sujet ! ^^ Si vous voulez réagir dessus, n’hésitez pas ! 😉

 

Publicités

3 réflexions sur “[VQ] – Vivre en colocation : avantages et inconvénients

  1. Coucou bonjour, très inintéressant ton article nous sommes trois à habiter en location dans une maison, 2 retraités et moi, ( en invalidité), nos propriétaires nous mets à la porte car ils veulent vendre nous y avions pensé mais irréalisable car je ne peux plus bénéficier des aides aux logements etc….. et comme tu le dis si bien 3 célibataires convertis pas bien!!!!!!!MDR…. pleins de manies chez les uns comme les autres.Bref! ton article m’a convaincue que c’est décidément non pour la colocation.Bonne journée.BIZ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s