[LECTURE] – La Forêt des Mânes – Jean-Christophe Grangé

Hello les poulettes !

Comme promis, je vais tenter de vous parler des livres que je lis ! J’aurais pu commencer le mois dernier quand j’ai fini 50 Nuances de Grey (si quelqu’un me le demande, je vous ferai un article après coup), mais finalement, je commence maintenant, avec :

La Forêt des Mânes, de Jean Christophe Grangé

Vous connaissez pour la plupart l’auteur de ce livre, puisque c’est également lui qui a écrit Les Rivières Pourpres.

Résumé (merci Wikipédia) :

« Jeanne Korowa, juge d’instruction au TGI de Nanterre, soupçonne son petit ami, Thomas, de la tromper. Abusant de son autorité, elle place sur écoute le psychanalyste de Thomas pour écouter ses séances et connaître la vérité…
Recevant chaque soir ces enregistrements, elle se prend au jeu et écoute les séances de tous les patients. Jusqu’à surprendre un mystérieux visiteur, à l’accent espagnol, dont le fils autiste subit de terribles crises, peut-être meurtrières…
Jeanne ne va pas tarder à comprendre que ce fils est sans doute le tueur cannibale qui terrifie Paris et sur lequel enquête son voisin de bureau, François Taine. Malheureusement, elle ne peut parler de ses écoutes illégales à personne…
Après la mort de Taine, Jeanne va prendre l’enquête en main, totalement hors-la-loi. L’aventure la mènera au Nicaragua, au Guatemala puis au fond des lagunes d’Argentine, sur la piste d’un traumatisme préhistorique qui pourrait révéler l’origine de la violence chez l’homme. »

Nous avons donc, plusieurs meurtres, sur fond de cannibalisme, une juge d’instruction, qui flashe sur le psy de son ex, et qui enquête en free lance, un père à l’accent espagnol, un fils à moitié autiste, et un enfant-sauvage. Rien que ça !

Un peu plus tard dans l’histoire est avancée une thèse scientifique un peu folle, mais qui se tient si on prend en compte tous les paramètres de l’enquête : Au fin fond de la Forêt des Mânes vivrait une sorte de tribu primitive, à l’origine des penchants sanguinaire du tueur de Paris.

Bref, je ne vous en dis pas + !

C’est un bouquin hyper prenant. Déjà parce qu’il est très complet dans son histoire (l’histoire un peu glauque de l’Amérique Latine notamment), mais en même temps, le ton du livre le rend facile à lire.
Sans compter que l’enquête en elle-même ne laisse pas place à monotonie. Jeanne se balade un peu partout, ce qui donne une vraie dynamique à l’histoire…
Et niveau rebondissement de fin, c’est du Grangé, donc c’est assez inattendu !

Vous voulez savoir la fin ?? 😀

Allez, je spoiler en rose sur rose ! Il faudra mettre ce qui suit en « surbrillance » pour lire la clé de l’énigme ! N’hésitez pas à me prévenir si vous arrivez à lire sans mettre la phrase en surbrillance !!! (et si c’est le cas, désolée pour le spoiler involontaire, je teste une solution de spoilage ^^)

SPOILER :

=> « Ils n’étaient ni 3, ni 4 dans le bureau du psychiatre lorsque Jeanne a entendu l’enregistrement où Joachim et son père évoquent les penchants meurtriers de l’enfant sauvage qui habite Joachim. Il était seul !« 

C’est tout !! ^^ Je n’en dirais pas + ! Débrouillez-vous avec ça ! Mais ceci explique toute la fin de l’histoire ! Et si vous êtes curieuses, je vous invite tout simplement à le lire ! Il est passionnant, très bien écrit, prenant, et inattendu !

 

Publicités

4 réflexions sur “[LECTURE] – La Forêt des Mânes – Jean-Christophe Grangé

  1. J’avais bien aimé ce livre !
    J’ai lu tous les Jean Christophe Grangé, je suis un peu fan 🙂

  2. Pareil on en a pas mal des livres de Grangé (si c’est pas tous^^), j’aime beaucoup car les chutes sont vraiment surprenantes 🙂

  3. Pingback: [LECTURE] – Miserere – Jean-Christophe Grangé | le dressing d'ananas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s